Depuis le début, nous vous parlons ici de provenance, de création, de savoir-faire familialle, de parti-pris créatif, trop peu souvent, nous vous parlons de matières et de ce qu’elles représentent pour Revenge Hom. C’est le moment d’y passer, et de faire un tour rapide des matières que nous aimons, et de la raison de leur utilisation. En route pour un court voyage au pays du coton, de la laine ou encore du lin ! 

Savoir pourquoi une matière est utilisée dans un vêtement

Capture d’écran 2017-06-06 à 14.56.03

Dans le mass market actuel, les étiquettes de composition ressemblent de plus en plus à des salades de fruits. C’est doux, c’est coloré, mais on ne sait pas vraiment ce qu’il y a dedans. Vous cherchiez les matières, vous avez l’équivalent textile d’un nem…

Initialement, chaque matière, synthétique ou naturelle, a une raison d’exister. Certaines sont respirantes, d’autres imperméables, d’autres encore donnent de la texture et de la tenue à un produit fini. Jamais une matière ne devrait être présente pour diminuer les coûts de production…

Si c’est le cas heureusement, vous le repererez vite. Enfin de toute façon, vous ne verrez jamais cela dans les produits présents chez Revenge Hom.

L’importance de la provenance

Capture d’écran 2017-06-06 à 14.56.08

Là encore, rien ne doit être laissé au hasard. Vous le savez peut-être, le coton est l’une des productions les plus gourmande en eau et en pesticides au monde. A ce titre, vous ne pouvez le « tolérer » provenant de pays qui n’appliquent aucune norme quant à la production de ce dernier…

Et c’est d’ailleurs le cas avec le coton bio, comme avec la laine. La production d’une matière doit être le plus « propre » possible si vous voulez un produit fini de qualité. Toutefois, tout ceci a un coût… et vous le retrouvez impité sur vos vêtements ; qu’il s’agisse de grand ou de petite marque.

Si un produit a l’air de n’être « pas cher », c’est qu’il y a quelque part, un des maillons de la chaîne qui en a souffert pour arriver à ce résultat.

L’importance de la technique

Capture d’écran 2017-06-06 à 14.56.14

Technique de tissage, fil de chaîne et fil de trame, maille – tout est question de technique, d’apprentissage, de machines plus ou moins modernes. Depuis des années, les tisserands et « rois de la maille » se transmettent ces savoir-faire. Beaucoup d’usines modernent essaient de les copier et pourtant, ce sont toujours les anciennes familles qui détiennent la meilleure technique dans ces domaines.

Et si vous vous intéeressiez de plus près aux familles qui font le textile ? Aux grandes entreprises de renom ? Vitale Barberis Canonico sont bien connus pour leurs laines par exemple, alors que ce sont de petites entreprises portugaises qui tissent à merveillent le coton.

Le cas du synthétique

Capture d’écran 2017-06-06 à 14.55.49

A notre plus grand désarroi, le synthétique est souvent une affaire de coûts ! Pourtant, il a bien d’autres utilisations très intéressantes.

Le synthétique est par exemple très utilisé dans les écharpes et autres pièces nécessitant un peu plus de tenue, en raison du poids de la laine. Le synthétique est alors présent pour donner une forme, et éviter que le poids de la pièce ne vienne la déformer après le moindre lavage.

Et après tout, on peut faire de très belles Viscoses avec du bambou !

Cet article vous a intéressé et vous cherchez des exemples de pièces, qui se basent sur ces principes d’éthique, de provenance et de qualité ? 

Des exemples sur notre e-shop :

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi :